Le préfet inaugure le cœur de village

 In genissieux

Samedi 25 juin 2016, le maire Christian Bordaz et les membres du conseil municipal ont accueilli Éric Spitz, préfet de la Drôme pour l’inauguration du cœur de village.

Christian Bordaz, entouré par  Gilbert Bouchet sénateur, Nathalie Niéson députée maire, Karine Guilleminot conseillère départemental, Nicolas Daragon président de la Communauté d’agglomérations Valence-Romans sud Rhône Alpes, David Robert représentant de Marie-Hélène Thoraval maire de Romans, de Louis-Paul Bossan, maire honoraire de Génissieux, de maires et d’élus, ainsi que de Génissois, a  exprimé, lors de son allocution,  sa satisfaction d’inaugurer le cœur de village après 8 ans de travail sur le projet, retardé aussi par des procédures judiciaires. Pourquoi ce cœur de village qui a demandé, pour parvenir à son aboutissement, une bonne dose d’optimisme et de détermination ? Il est en effet rapidement apparu, à ses concepteurs, le besoin de créer du lien entre le village existant et la zone commerciale, ainsi qu’entre générations. Le terrain sur lequel a été construit le cœur de village n’était auparavant qu’un champ de maïs et ce que le conseil municipal a voulu  faire de cet espace est ce que nous avons sous les yeux aujourd’hui. Cette opération, qui n’a pu être mené à bien que grâce à la participation financière de l’Etat (DETR) de la Région, du Conseil Départemental, de la Communauté d’Agglomération, et l’aide de la Députée, apporte une amélioration de la qualité de  vie des Génissois. 135 places de parking ont été construites, ainsi que 13 appartements locatifs, 17 en accession à la propriété, une grande surface commerciale, 45 arbres plantés. Il est prévu des emplacements pour 10 commerces. Par ailleurs, à partir du 3 juillet prochain, un marché de village installera ses tréteaux, ici, tous les dimanches matin. Il termine en remerciant Hervé Tézier architecte, les entreprises qui ont participé aux travaux, les financeurs, le conseil municipal et plus particulièrement Michel Chapet premier adjoint chargé des travaux. En dernière phase, il reste la future mairie à construire, et pour cela il va à nouveau faire appel au préfet pour obtenir un financement de l’Etat. L’Agglo a déjà promis son aide, le Conseil  Départemental sa participation.

Michel Chapet précise que le coût total de l’opération s’est élevé à 1 941 000 €. Les différents intervenants, qui ont pris ensuite la parole, n’ont pas manqué de souligner la qualité architecturale de l’ensemble et salué le travail des entreprises locales qui ont collaboré pour son édification et tous se sont réjouis du bénéfice pour l’emploi qui en a découlé. Tous ont aussi salué le travail des élus génissois qui ont œuvrés, malgré les difficultés, pour répondre aux attentes de la population.

Une réalisation exemplaire.

Le préfet salue et remercie Louis-Paul Bossan à l’origine du projet. Il souligne la qualité de la réalisation qui s’adapte parfaitement à son environnement par son architecture. Il manifeste sa satisfaction de constater que les financements de l’Etat aient été aussi bien utilisés. Il note  que le projet cadre aussi avec les priorités de l’Etat dans le domaine de la mixité sociale et générationnelle, et qu’il s’inscrit dans les objectifs de développement durable. La sécurité n’a pas non plus été oubliée, en effet, un système de vidéo protection sera prochainement installé avec l’aide de l’Etat. Il termine en soulignant que la réalisation du cœur de village de Génissieux est à citer en exemple.

inauguration coeur village 2

X
X